Orientation - Bilan - VAE | article du 10 octobre 2017

VAE : ce qui change à compter du 1er octobre 2017

Ça bouge du côté de la VAE ! Valorisé comme un véritable levier d’évolution professionnelle avec les récentes lois Formation Professionnelle du 5 mars 2014 et Travail du 8 août 2016, le dispositif de la validation des acquis de l’expérience (VAE) continue sa réforme, avec la publication, le 4 juillet dernier, du décret 2017-1135 qui entrera en vigueur le 1er octobre 2017.

En pratique, la validation des acquis de l’expérience, qui permet de viser une certification par la valorisation de son expérience, voit son champ s’élargir. Objectif : permettre notamment à un nombre croissant de personnes d’accéder au diplôme par la voie de la VAE.

VAE : ce que ça change en pratique

A partir du 1er octobre 2017, le champ de la VAE s’élargit et permet à un plus grand nombre de personnes de s’engager dans une démarche de VAE.

Un an d’activité pour accéder à la VAE

A compter du 1er octobre 2017, suite à la loi du 8 août 2016, sont désormais prises en compte les activités exercées pendant une durée d’au moins un an (contre trois précédemment), de façon continue ou non, sur la base d’un temps complet, et en rapport direct avec le diplôme ou la certification pour lequel la demande est déposée.

Un nombre accru d’activités éligibles

Dès le 1er  octobre 2017, les activités suivantes sont éligibles à la validation des acquis de l’expérience : activités professionnelles salariées, activités non salariées, activités bénévoles ou volontaires ainsi que les expériences des sportifs de haut niveau, des responsables syndicaux et des élus locaux.

En matière d’activités réalisées en formation initiale ou continue, peuvent être prises en compte, à compter du 1er octobre 2017 : les périodes de formation en milieu professionnel, les périodes de mise en situation en milieu professionnel, les stages pratiques, les préparations opérationnelles à l’emploi (POE) ou les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion.

A noter toutefois que la durée des activités éligibles réalisée hors formation doit être supérieure à celles accomplie en formation.

 Des certifications acquises à vie

Si la procédure de VAE est inchangée et comprend toujours deux étapes (recevabilité de la demande de VAE suivie d’une validation effective par le jury), les certifications totales ou partielles sont désormais acquises à vie (dans la limite de la validité du diplôme) et non plus pour une durée de 5 ans.

S’informer sur la VAE : votre droit à un conseil gratuit

L’idée d’une démarche de VAE vous intéresse ? Vous ne savez pas quel diplôme correspond le mieux à votre expérience ? Vous hésitez entre deux diplômes ? Vous ne savez pas si vous êtes éligible à la VAE ?

Rien de tel que le conseil avisé d’experts de la VAE qui seront à votre écoute et vous accompagneront dans le choix de la certification la plus adaptée. Notez que le récent décret précise que chaque personne peut bénéficier, et ce gratuitement, d’une information sur les principes, les modalités de mise en œuvre et le financement d’une VAE. Vous n’avez donc rien à débourser pour bénéficier d’une information de qualité sur la démarche de validation des acquis de l’expérience.

GRETA des Pays de la Loire
>
44 | Loire-Atlantique
49 | Maine-et-loire
53 | Mayenne
72 | Sarthe
85 | Vendée