Industrie | article du 20 novembre 2018

Bac pro technicien d’usinage : il reste des places !

Le métier de technicien d’usinage est souvent méconnu et souffre d’un déficit d’image. Régulièrement considéré comme une relique de l’industrie d’avant l’informatisation et l’automatisation, les jeunes comme les moins jeunes hésitent à se tourner vers ce métier qui est pourtant incontournable dans le travail des métaux et la mécanique.

Prochaine date de réunion : mardi 4 décembre 2018 à 9 heures
Lycée Livet – 16 rue Dufour – 44000 NANTES
L’accès à l’établissement étant restreint, merci de vous inscrire au 02 40 14 56 66.

L’usinage : en quoi ça consiste ?

L’usinage consiste à enlever de la matière de façon à donner à la pièce brute la forme et les dimensions voulues. Les principaux usinages sont le fraisage, sur des surfaces planes et le tournage, pour des pièces en 3D. Les pièces sont fabriquées à l’unité (prototype par exemple), en petite quantité, en moyenne ou grande série dans le respect des règles de sécurité et des impératifs de production (qualité, délai, …).
C’est un métier très ancien, puisque les premières machines outils d’usinage sont nées environ 3500 ans avant Jésus Christ : il s’agissait alors des premiers tours des potiers qui permettaient à l’homme de fabriquer des pots et des cruches. Sous l’égide de Louis XVI, l’usinage a même connu son heure de gloire au XVIIIe siècle : la noblesse raffolait des tours, afin de fabriquer de belles serrures et des pièces de ferronnerie, dans des ateliers  principalement installés à Versailles.  Son prédécesseur, Louis XV, avait même été initié à tourner le bois, l’usinage de précision étant alors considéré comme une formation adaptée pour exercer le pouvoir, parce que cette initiation et cette pratique exigeaient une extrême rigueur, précision et discipline.

De nos jours, les machines sont à commandes numériques et nécessitent de ne pas être seulement un bon « manuel », mais d’être également capable d’effectuer de la programmation. Méthode, minutie, précision, mais également, dans certains domaines, sens artistique, sont des qualités indispensables à l’exercice du métier. La force physique n’étant plus indispensable, nul besoin d’être un homme : les femmes seront tout autant appréciées.

Dans quels secteurs ?

Les métiers d’usinage concernent de nombreux secteurs industriels :
• L’automobile
• La construction navale
• L’armement
• Le spatial
• Le bâtiment
• L’industrie pétrolière
• L’aéronautique
• Le nucléaire
• La robotique

Intitulés des métiers : opérateur en technique d’usinage, tourneur, fraiseur, rectifieur, monteur ajusteur, monteur régleur de systèmes mécaniques automatisés, opérateur sur machine conventionnelle ou à commande numérique.

À ce jour, le site de POLE-EMPLOI recense plus de 200 offres en usinage en Loire-Atlantique uniquement.

Se former avec le GRETA Loire-Atlantique

Le prochaine session de formation du bac pro technicien d’usinage démarre le 17 décembre pour se terminer le 2 octobre 2019. 10 semaines de stage en entreprise complète le parcours d’une durée de 669h en Centre.
Mise en place dans le cadre du programme régional VISA MÉTIERS, cette formation, cofinancée par la Région Pays de la Loire et le Fonds Social Européen, est gratuite pour les demandeurs d’emploi, et rémunérée.
La prochaine date d’information collective aura lieu le :
Mardi 4 décembre à 9h
Vous êtes intéressé.e.s ? Connectez-vous à notre site et préinscrivez-vous en ligne !

Poursuite d’études

Le titulaire du bac pro technicien d’usinage peut aller soit directement vers l’emploi, soit poursuivre sa formation : BTS Industrialisation des Produits Mécaniques, BTS  Conception de Produits Industriels, ou un DUT dans le domaine industriel : Génie industriel et maintenance, Génie mécanique et productique, Génie électronique et informatique industrielle…
Il peut préférer une formation courte et préparer le CQPM (Certificat de Qualification Professionnelle) de la Métallurgie Technicien en usinage et en productique industrielle ou Opérateur régleur sur machines-outils à commande numérique.

CE MÉTIER EST FAIT POUR VOUS SI…

○ vous êtes méticuleux, précis, soigné et patient
○ vous avez un esprit méthodique logique avec une attention soutenue
○ vous arrivez à vous représenter les volumes dans l’espace
○ vous êtes habile manuellement.

Cependant, la création d’une pièce est autant un travail « intellectuel » qu’un travail « manuel » :
○ vous appréciez le travail de la matière pour donner naissance à une pièce
○ vous êtes intéressé par les technologies modernes, souhaitez les appliquer et êtes prêt à vous former continuellement
○ vous aimez le travail d’équipe : la pièce peut être manipulée par différents métiers
○ vous appréciez le contact avec le bureau d’études et les clients.

LES COMPÉTENCES REQUISES

→ Savoir fabriquer des pièces métalliques de manière traditionnelle et par l’utilisation de machines-outils à commande numérique.
→ Connaître la programmation sur ordinateur (dessin assisté par ordinateur (DAO), conception assistée par ordinateur (CAO), fabrication assistée par ordinateur (FAO).
→ Contrôler la conformité et la qualité des produits fabriqués.
→ Analyser les documents de fabrication et en définir l’ensemble des méthodes de réalisation.

 

bac pro technicien d'usinage

 

Jeudis « je dis OUI ! à l’industrie »

Vous souhaitez découvrir les formations proposées par le GRETA Loire-Atlantique ?
Vous ne connaissez pas (ou mal) le secteur de l’industrie ?
Vous aimeriez vous renseigner avant de vous engager dans une démarche de formation ?

Participez à nos jeudis « je dis OUI ! à l’industrie » (durée : 2h).

Renseignements et inscription : 02 40 14 56 66.

GRETA des Pays de la Loire
>
44 | Loire-Atlantique
49 | Maine-et-loire
53 | Mayenne
72 | Sarthe
85 | Vendée